Constellation remet le DSI au centre du jeu

Permettre au DSI de retrouver sa place dans la transformation numérique, telle est l’ambition du groupe qui compte sur ses multitudes d’étoiles pour aider les entreprises dans leur stratégie digitale.


Rencontre avec l'ESN Constellation

C’est en 2016 qu’a été créé le groupe Constellation, dont le capital est détenu par ses managers et le conglomérat tunisien PGH, avec comme ambition d’avoir une approche holistique de l’IT.

Son Président, Etienne Besançon, insiste sur cette notion de groupe : « les différentes entités communiquent, apportent du business et travaillent ensemble ».

L’objectif est de gérer l’ensemble de l’IT, depuis les couches basses (infrastructure) jusqu’à la couche intermédiaire (middleware), tout en ayant la capacité de conseiller, d’intégrer, d’auditer, d’infogérer et de sécuriser. De fait, Constellation a toutes les cordes à son arc, obtenues par des acquisitions successives mais aussi des créations.

Des acquisitions cohérentes

Membre historique du groupement VDN, EVEA est la première société rachetée (en juillet 2016) avec trois briques à son actif : intégration, cloud/infogérance, et intelligence artificielle. S’en est suivie l’acquisition d’Ininov début 2017, qui adresse le marché des PME, et Login Sécurité, spécialisée dans la cybersécurité notamment via son SOC (Security Opération Center). Des acquisitions donc, mais aussi la création de Fabrick pour le développement d’applications en mode agile (Devops) et StelR, avec à sa tête un ancien DSI (Antoine Brière, auparavant DSI du Groupe Texa) qui connaît donc parfaitement bien les contraintes du métier.

« Le but est de décliner de manière opérationnelle les schémas stratégiques proposés par les grands cabinets de conseil. L’idée est d’aider le DSI dans son parcours vers la digitalisation : clarifier ce qui est important ou qui ne l’est pas ; ce qui est facile à mettre en oeuvre avec un ROI rapide ; et ce qui l’est moins et demandera de convaincre le Comex », explique Etienne Besançon.

Réconcilier DSI et métiers

Car l’ambition de Constellation est bien de remettre le DSI au centre des préoccupations du client, donc de l’entreprise. Ce, afin de lui permettre de revenir au cœur de la stratégie métier, alors qu’il avait été relégué par les CDO et autres directions marketing au rang de « technicien des écrous et des boulons » : « il n’y a pas les métiers contre le DSI, tout le monde a besoin de tout le monde », résume Etienne Besançon.

Si le DSI a pu « perdre un peu de temps » par rapport à ce qui se passe dans le Saas parce que les éditeurs sont bien évidemment allés courtiser les métiers – plus faciles à convaincre -, il a de nouveau une carte à jouer. Un exemple ? Le RGPD, le sujet du moment : impossible de s’y conformer sans passer par le DSI. Lui seul a les clés pour organiser la mise en place de ce règlement tout en maintenant la cohérence dans les différents services. De manière plus générale, le groupe Constellation intervient lors d’une rupture assez forte, d’un choix de développement stratégique pour l’entreprise.

« Soit nous modernisons une architecture existante de type IBM i – de nombreux clients d’EVEA évoluent dans cet environnement – avec de nouveaux workloads. Soit nous mettons en place un schéma directeur pour conduire les cahiers des charges et les appels d’offres nécessaires à un changement d’infrastructure », résume le Président.

Des services à valeur ajoutée

Le Cloud Computing - Solution IaaS et SaaS pour les PME - Groupement SSII VDN

Avec ses différentes « étoiles », Constellation a une capacité d’adresser un ensemble de problématiques lui permettant d’avoir une approche commerciale efficace puisque « qui aujourd’hui peut dire qu’il n’a pas de problématiques sur le RGPD, le cloud, le développement, ou la sécurité ? », s’interroge Etienne Besançon.

Sur chacun de ces domaines, Constellation apporte sa plus-value.

  • Question hébergement et cloud, Constellation dispose d’un centre de données de 1200 m2 à Trappes, Dataxion, qui était avant… le datacenter secret du Crédit Agricole !
  • Question sécurité, outre l’historique de deux de ses dirigeants (Etienne Besançon et Eric Aimard sont des anciens d’Intrinsec), Login Sécurité leur permet d’apporter des technologies d’avant-garde en termes de cybersécurité, habituellement réservées aux grands comptes.
  • Et en matière d’intelligence artificielle, Constellation se démarque en adoptant une démarche linguistique : EVEA Cognitive s’est associé avec les chercheurs du CNRS pour développer des solutions métiers exigeant une excellente connaissance de l’environnement lexical dans lequel évolue le client.

De quoi atteindre l’objectif de Constellation : être dans le Top 50 des ESN d’ici 2020.

Contacter les équipes Constellation

2018-04-16T17:50:24+00:0016 avril 2018|Du nouveau chez les membres VDN|