Adhérer au groupement VDN – Assurinco – Complémentaire santé VDN 2017-09-27T11:14:15+00:00

Complémentaire Santé : VDN joue collectif !

Lorsqu’elles évaluent l’intérêt de leur adhésion à VDN, les sociétés candidates découvrent non sans surprise un avantage bien concret : la performance de la Complémentaire Santé proposée à tous les membres du GIE !

Entretien avec Marc Vallet, Gérant du cabinet de courtage Assurinco, Santé, Prévoyance & Retraite qui négocie et supervise le contrat Mutuelle et Prévoyance VDN au bénéfice des adhérents.

Une complémentaire santé adaptée aux besoins des ESN VDN

VDN et Assurinco, c’est un partenariat gagnant-gagnant qui remonte à avril 2011. C’est à Christine Dole, alors à la tête de la SSII toulousaine CIAG et Présidente de VDN, que revient l’initiative de ce projet – devenu depuis une véritable success-story au sein du GIE.

« Effectivement, c’est Madame Dole qui a lancé l’idée de cette mutuelle VDN » rappelle Marc Vallet. « Elle partait à juste titre du principe qu’en mutualisant la Complémentaire Santé de tous les membres VDN auprès d’un même assureur, l’effet de consolidation permettrait de mieux négocier et de gagner en performances, tant sur le plan financier que sur celui de la qualité des prestations ».

Négocier ensemble au bénéfice de chacun

Après une validation de principe par les membres VDN lors d’une des plénières, Christine Dole organise rapidement un appel d’offres auquel participe Assurinco, 69ème courtier français sur les +4.000 que compte l’hexagone. La société de courtage, toulousaine également, va s’avérer la plus compétitive : la collaboration commence.

Assurinco - Mutuelle d'entreprise SSII VDN

« VDN est un client très intéressant pour nous sur le plan technique, de par la diversité de ses membres et l’historique de chacun en termes de couverture Santé. Il y a au sein du GIE plusieurs TPE, une majorité de PME de 10 à 30 salariés, et quelques plus grosses structures. Les besoins ne sont pas strictement identiques. Pourtant, vis-à-vis de la Mutuelle que nous contractons, nous devons toujours mettre en avant notre dénominateur commun, tout en nous assurant de répondre aux besoins de chacun des membres. On est dans l’optimisation permanente » explique Marc Vallet.

Un courtier sachant chasser

En tant qu’expert ès Complémentaire Santé, Assurinco recherche en effet la meilleure performance entre coût et prestations, ce qui entraine bien sûr une négociation régulière avec la mutuelle contractée – et une mise en concurrence fréquente.

« On est souvent confronté à des changements macro sur le marché de l’assurance Santé, consolidation des acteurs, lancement d’une nouvelle offre, etc. Il nous faut être réactif, et profiter de ces opportunités » rajoute Marc Vallet. « Par exemple, la reprise de la Mutuelle Mieux Etre – que nous avions choisie à l’origine – par la mutuelle PRO BTP, a généré des augmentations de tarifs qui changeaient notre équation pour VDN. Nous avons donc refait un tour de piste auprès des mutuelles concurrentes, et avons décidé de changer au profit de la Mutuelle Générale, qui fait partie du Top Cinq des mutuelles interprofessionnelles. Après une telle décision, il y a un gros travail administratif pour remettre à jour chaque contrat Complémentaire Santé de chacun des membres VDN. Mais c’est notre métier et notre valeur ajoutée. Il faut soigner le montage administratif de l’acte juridique de mise en place, c’est très important en cas de contrôle par l’URSSAF. ».

Le contrat frais de santé doit en effet être mis en place selon la procédure visée à l’article L911-1 du Code de Sécurité Sociale, par Décision Unilatérale de l’Employeur, constatée dans un écrit remis à chaque intéressé.

Aller au-delà de la Convention Collective Syntec

En matière d’assurance santé, l’objectif du GIE est d’apporter à ses sociétés membres, et à tous leurs collaborateurs, des garanties véritablement haut de gamme, au tarif le plus compétitif possible. A ce titre, les prestations proposées par le contrat Assurinco / Mutuelle Générale dépasse largement les engagements de l’accord branche négociés par le Syntec.

À titre d’exemple, la cotisation frais de santé 2017 VDN « GIE VDN » représente, pour un parent isolé avec enfant(s), 3,03% du PMSS, et pour un conjoint 2,52% du PMSS, ou dans le cas d’un tarif unique applicable à tous les salariés : 4,47% du PMSS.

La convention collective Syntec oblige aussi l’employeur à mettre en place un contrat de Prévoyance pour les cadres et les non-cadres. « Nous proposons actuellement une prévoyance qui va au-delà de l’accord de branche avec des différences très significatives en termes de garanties, tout en restant dans les cotisations minimums obligatoires » explique Marc Vallet.

Il rajoute : « Pour un chef d’entreprise qui rejoint VDN, la Complémentaire Santé du Groupement va lui permettre de faire gagner « quelque chose » à ses salariés : soit en leur apportant au même coût de bien meilleures prestations, soit en protégeant le niveau de couverture à un tarif plus serré. L’économie peut aussi être très attractive pour la société elle-même. Il y a quelques mois, un des membres VDN a réalisé une économie de quasiment 22.000€ sur son budget Employeur, pour l’ensemble de sa contribution Santé + Prévoyance. Il n’a pas hésité… ».

Un succès collectif pour VDN

275 salariés couverts par la Complémentaire Santé VDN, pour 691 bénéficiaires fin 2016, 285K€ de cotisations brutes et des prestations vraiment Premium : une fois de plus, jouer collectif prend tout son sens.

Contactez-nous pour adhérer au GIE

En savoir plus sur notre groupe

Découvrir VDN

Les engagements qualité du GIE VDN

Parcourir la charte

Découvrir le cabinet de courtage Assurinco

En savoir plus